retour

CONSTRUIRE LA VILLE PAR LE VIDE


«Construire la ville sur la ville».

Cette question peut être abordée de différentes manières. D’une façon littérale, par la reconversion, la densification, la superposition, l’addition de strates programmatiques. D’un autre point de vue, si la ville est faite de bâti, de plein, elle est organisée, distribuée et qualifiée par le vide

Le site choisi constitue une zone charnière entre de nombreuses études portant sur des terrains mutables.
L’ensemble des transformations projetées par les études en cours, entraîneront de nouvelles activités, une nouvelle densité, un changement de fréquentation et d’usage, qui nécessiteront la création de «pièces de ville» qui hiérarchisent et organisent.
Le site jouit d’un fort potentiel grâce à son intérêt patrimonial et historique (Porte de Dunkerque monument classé depuis 2004 / Rapport étroit avec la Citadelle), mais surtout par son emplacement stratégique, il agit comme un «carrefour des flux» (entrée de Ville, promenade piétonne, pistes cyclables, transports en commun....).

Le franchissement de la Deule permet de créer une nouvelle porte d’entrée sur la citadelle et de ce fait un nouveau pôle attractif pour le quartier et ses environs.

Le projet tente de synthétiser les différentes études environnantes. Il organise la mutation du quartier à l’aide d’un «vide» fédérateur dédié à la vie publique. Il intègre différents équipements notamment l’implantation de l’extension du Zoo qui permet de rétablir l ’axe pavé historique de la porte de Dunkerque devenant l’entrée de ce pôle d’attractivité.

Le site offre une nouvelle continuité entre Lille et la Citadelle, une transition entre ville et nature.